Achives de la catégorie ‘Linux’

2 Oct
2017

Domotiser simplement un radiateur à fil pilote

Bonjour à tous,

La semaine dernière j’ai fait changer mes vieux radiateurs électrique par un modèle plus récent et surtout avec l’option « Fil pilote ».
Loin de moi de l’idée de faire de la pub pour une marque ou une autre, mais c’est MON Blog et donc oui je vais citer les marques n’en déplaisent à certains.
Pour les radiateur, ils sont de chez Balma, une marque Française que je ne connaissais pas donc bon coté fiabilité je ne pourrais pas m’avancer pour le moment …
Par contre ils ont un fil pilote 6 ordres et ça c’est chouette !
Alors un fil pilote pour résumer c’est une vieille techno qui permets d’effectuer quelques contrôles sur son radiateur en « bidouillant » la tension 230v alternative de votre arrivée électrique.
Du peu que j’en ai vu, il y a des fils pilotes à 4 ou 6 ordres et j’ai bien l’impression que c’est normé (ouf).
Voici les 6 ordres disponibles sur mon modèle :
01_10_2017 22_19 Office Lens

Sur un modèle avec fil pilote à 4 ordres vous n’aurez que  :

-Confort

-Eco

-Hors-gel

-Arrêt chauffage

 

Ma domotique fonctionnant sur un Raspberry avec Jeedom, pour le moment je ne gère que du Zigbee (Xiaomi, Philips Hue) et du 433Mhz avec une gateway RFXcom de chez nodo-shop.nl

Après quelques recherches je suis tombé sur un module qui gère les 6 ordres mais sur du Z-wave : QUBINO ZMNHJD1

le gros avantage de ce module c’est qu’il est compatible toute box Z-wave car pour le changement d’état sur le fil pilote il utilise simplement la fonction dimmer (de 0 à 10% mode confort -2, de 11 à 20% mode confort -1, etc …) Il permet également de remonter des états ou de contrôler des boutons poussoirs donc pour les plus bricoleurs, vous pouvez interfacer les interrupteurs du radiateur sur votre module Qubino pour pouvoir par exemple contrôler la température de consigne sur le radiateur ! Mais pour les retours d’affichage … Je pense qu’il va falloir faire sans…

Le plus gros inconvénient est financier, en effet 60 euro le module par radiateur plus un dongle également à 60 euro ça fait pratiquement 200 euros pour contrôler simplement les 6 ordres de deux radiateurs .

Mais ATTENTION, on ne peut contrôler la température du thermostat intégré au radiateur sans le démonter et relier les interrupteurs au module, je suis bricoleur mais là j’ai mes limites d’autant plus que si l’on démonte le radiateur on perds généralement la garantie et en cas d’incendie je n’ai pas envie de batailler avec les assurances …

J’ai donc fait pour ma part le choix économique, je ne gère que deux ordres :

-Confort : Le radiateur tourne en fonctionnement normal

-Arrêt chauffage : Radiateur éteint

Et je peux gérer ces deux ordres très simplement avec un module type luminaire On/Off de chez Chacon (que l’on trouve à 15 euro chez Amazon).

Pour le mode confort, aucun signal n’es envoyé au signa pilote, il correspondra à l’état Off du module Chacon

Pour le mode Arrêt chauffage, il suffit d’envoyer 115v positif, à la sortie du module Chacon il nous faudra donc une diode pour ne pas laisser passer la partie négative du signal électrique (Qui est de 230v alternative sinusoidale) ce qui nous donnera une demi sinusoidale oscillant entre 0 et 115v positif.

Voici une petite photo avant intégration dans un boitier encastrable :

Et voici un petit schémas :

Avec ça je vais pouvoir contrôler le radiateur via Jeedom et avec les sondes de températures des différentes pièces je vais pouvoir allumer ou non un radiateur pour atteindre la température désiré dans la pièce.

Evidement il va falloir que la température de consigne paramétré sur le radiateur soit supérieur à la température maximal souhaité mais le résultat est là .

La journée j’ai mon 20° quand je suis présent et la nuit je passe à 17° dans la chambre et je passe à 16 dans le salon (mes pièces sont très rapide à chauffer).

 

Evidemment le mode éco m’intéresse également, pour la nuit ce mode devrait être largement suffisant et me permettrait de faire quelques économies supplémentaires. je pourrais trouver un module pour gérer plusieurs relais mais je pense plutôt que je sauterais un jour le pas sur du Z-wave et changerais le module Chacon par le QUBINO.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas les commentaires sont fait pour ça !!

 

JJ

8 Mar
2017

DIY – Distributeur de croquettes connecté sous arduino

Bonjour à tous,

Ce samedi matin, comme d’habitude je me suis réveillé un peu ronchon …

Car comme tous les amoureux des animaux, je me fait réveillé par la meute qui vit à la maison.

Mais ce matin là, j’ai décidé de ne pas me laisser faire, après quelques recherche sur comment manger nourrir son chat automatiquement, je suis tombé sur des distributeurs de croquettes à piles et après quelques rapides passages sur les commentaires, j’ai compris qu’en dessous de 50 euros bah c’est de la merde !

En plus ayant deux chats qui ne mangent pas au meme endroit, ça fait cher la tranquillité …

Tout ça pour balancer quelques croquettes dans un bol, je dirais meme que c’est abusé…

J’ai commencé à regarder les différents systèmes permettant de distribuer des croquettes, on peut y trouver des systèmes de cylindre avec une ouverture sur le coté, ou encore des systèmes à vis infini voir des trucs encore plus fou.

Mais j’ai craqué pour un système basé sur deux contenant et un servo moteur, le servo tourne le contenant du haut pour que l’ouverture croise celle du bas un cours instant (assez pour faire tomber quelques croquettes), cette idée je l’ai piqué sur une vidéo youtube russe dont je ne retrouve plus le lien …(promis je vais chercher).

Bon une fois le problème de distribution de croquettes réglé, il faut se pencher sur le coté connecté de l’objet.

Alors là ayant en stock des ESP 8266 (ESP-12E, ce sont en gros des puces wifi que l’on peut programmer comme un arduino) je me suis dit que c’était parfait d’autant que Jeedom contient un plugin EasyESP.

 

Et voici ce que ça donne en vidéo :

Si vous souhaitez réaliser vous meme votre distributeur de croquettes et que vous êtes pressé, n’hésitez pas à me contacter, sinon soyez patient, un tuto complet en vidéo ne devrait pas trop tarder.

 

Su ce, je retournes me coucher

4 Nov
2016

Raspberry Pi – Raspbian pixel et Chromium en mode kiosk – ouverture automatique d’un navigateur en mode plein écran au démarrage de Raspbian

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vais vous présenter une façon simple de démarrer votre raspberry pi en lançant automatiquement un navigateur (En mode kiosk).

Nous allons aller un peu plus loin de la plupart des tutoriels en ajoutant l’autologin ainsi que la rotation automatique d’un onglet à l’autre.

J’ai deja écrit un premier article sur le sujet avec midori et firefox, mais ayant une préférence pour chromium et avec l’arrivée de Raspbian pixel, je me devais de faire un nouveau tutoriel.

Dashboard

 

Ce tuto à été fait avec Raspbian Pixel.

Ouvrez un terminal sur votre raspberry (En local ou via ssh).

Mettez à jour vos dépots :

 

Lançons ensuite l’installation du navigateur :

 

Puis nous allons éditer le fichier :

Commentez la ligne :

Et ajoutez les lignes suivante à la fin du fichier :

Si vous ne voulez pas que chrome vous affiche ses message d’erreur en cas de plantage et reboot du raspberry, ajoutez :

Si vous ne voulez pas que chromium ne vous affiche pas la popup restore table, editez le fichier :

Et ajoutez ces deux lignes avant le exit 0; :

 

Passons maintenant au plus interessant, le lancement du navigateur!

Nous allons voir plusieurs cas avec des options différentes que vous pourrez par la suite adapter à vos besoins :

-Ouvrir le navigateur vers l’adresse  www.jjtronics.com :

Maintenant avec le mode Kiosk (un mode full screen que l’on ne peut quitter)

-Ouvrir le navigateur en plein écran Kiosk vers l’adresse www.jjtronics.com :

Comme vous pouvez le constater,  c’est l’option kiosk qui permet un affichage full screen

-Ouvrir le navigateur en plein écran Kiosk et en mode navigation privé vers l’adresse www.jjtronics.com :

-Ouvrir le navigateur en plein écran Kiosk, en mode navigation privé avec deux onglets, l’un pointant sur www.jjtronics.com et un second sur www.keepfreeze.com

Et voici en mode plein écran que l’on peut quitter :

-Ouvrir le navigateur en plein écran vers l’adresse www.jjtronics.com :

-Ouvrir le navigateur en plein écran et en mode navigation privé vers l’adresse www.jjtronics.com :

-Ouvrir le navigateur en plein écran, en mode navigation privé avec deux onglets, l’un pointant sur www.jjtronics.com et un second sur www.keepfreeze.com

 

 

Maintenant que nous avons un kiosk avec plusieurs onglets, il va falloir automatiser le changement d’onglet, ce qui va permettre d’afficher plusieurs pages web avec un intervale de rotation d’un onglet vers l’autre.

Pour ce faire, nous allons simplement utiliser l’extension revolver-tabs.

ATTENTION, le mode navigation privé n’autorise pas l’utilisation de plugins, nous allons donc enlever l’option -incognito.

Ouvrez votre navigateur chromium sur le raspberry et allez à l’adresse :

Installez l’extension et allez ensuite dans les parametres de revolver :

revolver-tabs-1

-Parametrez le délais avant de switcher d’un onglet vers l’autre

-Activez l’auto-start pour que l’extension puisse se lancer automatiquement au lancement du navigateur

-Activez l’option Rotate only when inactive (Cela vous évitera de batailler pour rester sur un onglet)

Voici pour les options de base, une fois paramétré, vous pouvez redémarrer votre raspberry pour voir ce que ça donne.

Vous devriez avoir Chromium qui se lance en plein écran avec les deux onglets qui s’affiche l’un après l’autre au bout de X secondes.

Votre Kiosk commence à ressembler à quelque chose, mais si comme moi, vous avez certains sites web qui nécessite une authentification avant d’afficher vos précieuses informations et que vous souhaitez vraiment que dès le démarrage de votre Raspberry, votre kiosk s’authentifie automatiquement aux divers sites web que vous affichez, il y a l’extension auto-login pour chrome que vous pouvez installer en ouvrant votre navigateur chrome et allez à l’adresse :

Une fois installé, allez sur un site nécessitant une authentification :

auto-login-learn

Comme vous pouvez le voir sur votre droite, un icone est apparu, vous devez cliquer dessus pour que l’extension enrengistre les credentials que vous allez taper.

Une fois votre premier site web enrengistré, vous pouvez activer ou non l’auto-login en allant dans les options de l’extension :

auto-login-options

Vous pouvez maintenant tenter un reboot de votre Raspberry, votre navigateur devrait s’ouvrir en plein écran avec deux onglets qui tournent au bout de X secondes et authentifié sur les sites que vous avez préalablement enrengistré sur auto-login.

Que demander de plus ?

 

Je vous souhaite bon courage pour la suite et n’hésitez pas si vous avez des soucis ou une autre façon de faire ;)

28 Oct
2016

Diverses commandes linux

Voici un petit memo personnel de quelques commandes en vrac à ajouter à votre boite à outils : 

 

-DEBIAN like : Suppression d’un packet mal installé qui nécessite une réinstallation : 

-LINUX : Compter le nombre de fichiers contenu dans un répertoire : 

-LINUX : Rechercher occurence toto dans tous les fichiers du répertoire courant : 

-LINUX : activer un script dans init.d au boot du système : 

-LINUX : désactiver le démarage d’un script init.d au boot du système : 

 

-La CheatOgraphie : 

 

Si vous en avez d’autres que vous considérez utiles, n’hésitez pas à me les envoyer en commentaire.

 

 

26 Oct
2016

Raspberry Pi 2 ou 3 et Raspbian Jessie – VLC 2.4 et accélération matériel (hardware acceleration)

Aujourd’hui je vais à nouveau publier une mise à jour de l’article : Raspberry Pi 2 – VLC et accélération matériel (hardware acceleration)

En effet, ce tuto à été fait à l’époque sur une Raspbian Wheezy avec un Raspberry PI 2.

Depuis la sortie du Raspberry Pi 3 et de Raspbian Jessie, je me devais de faire une mise à jour de ce tuto :

Vous pouvez également suivre le tutoriel en vidéo :

Donc allez chercher la version de Raspbian suivante : 2016-09-23-raspbian-jessie.img

Installez la sur votre carte SD (il y a assez de tuto sur le net pour ça)

Démarrez votre Raspberry, et un écran de setup devrait apparaitre.

Paramétrer votre interfaces réseau, vos paramètres de locales, clavier, password… blabla …

Et connectez vous en SSH à votre Raspberry (Là le travail commence vraiment)

faites :

Pour mettre à jour vos dépots, nous allons ensuite installer tous les packet nécessaire à la compilation de VLC ainsi que ses dépendances :

Nous allons ensuite télécharger les sources de VLC 2.4 via wget :

Puis les décompresser pour ensuite les compiler :

Une fois installé, lancez vlc puis cliquez sur « Menu » puis le sous-menu « Son et vidéo »

Dans VLC, cliquez ensuite sur « Outils » puis « Préférences »

Sur le menu du haut, cliquez sur « Audio« , puis dans « Module de sortie« , sélectionnez « Sortie audio ALSA« .

Dans « Périphérique« , sélectionnez « bcm2835 ALSA, bcm2835 ALSA Default Audio Device » voir screenshot :

Sur le menu du haut, cliquez ensuite sur « Vidéo« , puis dans « Sortie » sélectionnez « Sortie vidéo « OpenMAX IL » » voir screenshot :

Retournez dans le menu « Audio« , puis en bas à gauche de la fenêtre, cliquez sur « Tous » (Permet d’afficher plus de paramètres)

Dans l’onglet « Audio« , sur le champ « Ré-échantillonnage audio« , sélectionnez « Désactiver » voir screenshot :

Vous pouvez maintenant profiter de votre player préféré !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

25 Oct
2016

Debian – Contrôlez votre bureau graphique à distance …

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vais vous expliquer comment prendre le contrôle à distance du bureau de votre Debian sans ouvrir une nouvelle session graphique : Ceux qui ont testé des tutoriels avec Tightvnc par ex savent de quoi je parle.

En général, la plupart des tutoriels permettant de prendre le contrôle à distance du bureau ouvrent une nouvelle session graphique …

Vous vous retrouvez avec votre bureau mais si vous ouvrez un document, vous allez vous rendre compte que ce n’est pas le meme bureau que celui affiché sur la sortie de la carte graphique de votre machine.

Dans notre cas, nous voulons contrôler la meme interface graphique que celle présente sur notre Debian : Nous allons utiliser le bon vieux x11vnc.

Commençons par l’installer :

Nous allons ensuite définir un mot de passe de connexion à la session VNC :

Puis demander à GDM (Pour ceux qui utilisent Gnome) de nous le lancer au démarrage :

Avant la dernière ligne exit 0; ajoutez :

 

Puis redémarez votre Debian pour tester le tout :

Lancez votre client vnc préféré (Par exemple realvnc)

Tapez l’adresse de votre debian suivis de : et du numéro de port (par défaut 5900) ex : 192.168.1.254:5900

Et vous pouvez lancer la connexion !

Si vous avez des soucis / des questions, n’hésitez pas ;)

JJ

Raspberry Pi 2 ou 3 et Raspbian Jessie - VLC 2.4 et accélération matériel (hardware acceleration)

Raspberry Pi 2 ou 3 et Raspbian Jessie – VLC 2.4 et accélération matériel (hardware acceleration)

Aujourd’hui je vais à nouveau publier une mise à jour de l’article : Raspberry Pi 2 – VLC et accélération matériel (hardware [&hellip

Raspberry Pi 2 ou 3 et Raspbian Jessie - VLC 2.2 et accélération matériel (hardware acceleration)

Raspberry Pi 2 ou 3 et Raspbian Jessie – VLC 2.2 et accélération matériel (hardware acceleration)

UPDATE : Raspberry Pi 2 ou 3 et Raspbian Pixel – VLC 2.4 et accélération matériel (hardware acceleration) Aujourd’hui je vais [&hellip

Compilation de la derniere version de FFMPEG

Compilation de la derniere version de FFMPEG

Bonjour à tous, Aujourd’hui un petit tuto pour avoir la dernière version de ffmpeg, ce tutoriel à été utilisé maintes [&hellip

Raspberry Pi 2 - VLC et accélération matériel (hardware acceleration)

Raspberry Pi 2 – VLC et accélération matériel (hardware acceleration)

UPDATE : Raspberry Pi 3 et Raspbian Pixel – VLC 2.4 et accélération matériel (hardware acceleration) Ayant un petit projet de [&hellip

FFMPEG - Diffuser un flux ip multicast en adaptative smooth streaming

FFMPEG – Diffuser un flux ip multicast en adaptative smooth streaming

Un petit script bien utile pour délivrer un flux video multicast en adaptative smooth streaming

Installation de Transform Manager

Installation de Transform Manager

Prérequis – résumé : Télécharger Transform Manager Télécharger IIS Media Services 4.1 Télécharger IIS Managment console Télécharger .NET Framework 3.5 [&hellip

Suivez moi !

Follow Me! Follow Me! Follow Me! Follow Me!

Une ptite donation

Si vous voulez contribuer à faire vivre ce site :

Chercher